Nueva Germania, par Théo Lessour, aux éditions Ollendorff & Desseins

Nueva Germania, une Quête du Graal au Paraguay

Avec Nueva Germania, Théo Lessour nous restitue de l’intérieur le parcours psychotique et pathétique de Bernhard Förster, beau-frère de Nietzsche et antisémite acharné, qui crut à la fin des années 1880 pouvoir régénérer le sang aryen en fondant une colonie wagnérienne (« wagnaryenne », devrait-on dire) au Paraguay.

Nueva Germania est le récit haletant, haut en couleur et soigneusement documenté d’un désastre annoncé…

Lire plus…

Nueva Germania, par Théo Lessour, aux éditions Ollendorff & Desseins.

ISBN 978-2-918002-11-6 · 115 × 178 mm · 196 pages · 12 €

Achat sécurisé via Paypal

Prix public TTC 12 euros.
Frais de port inclus (France).

Découvrez le premier chapitre de Nueva Germania : La Montagne sacrée.

Également sur ce site : un accès à la bibliographie du livre, le compte rendu de certains éléments de discussion autour de Nueva Germania et quelques considérations autour de la géographie du Paraguay.

Nueva Germania, par Théo Lessour, 4e de couverture
Illustration de Parsifal par Pogany (1912)

Illustration de Parsifal par Pogany (1912). Source : The Golden Age.

« Quand la hache retentit dans la jungle, quand le front en sueur nous nettoyons le sol fertile de ses broussailles pour le préparer aux plantes cultivées, quand nous creusons des fossés pour réussir à faire courir l’eau stagnante, — comme ces tâches nous paraissent éloignées de la vie sur la colline sacrée de Bayreuth !

« Mais c’est dans ces tâches précisément que nous pouvons à bon droit nous considérer comme les fils spirituels de Richard Wagner. »

(Bernhard Förster, Parsifal-Nachklänge, 1883)

Carte postale, République du Paraguay (ante 1916)

Carte postale, République du Paraguay (ante 1916). Source : Portal Guarani.

Contact : ng <at> oetd <point> fr

Mots-clés : Nueva Germania, Bernhard Förster, Elisabeth Förster-Nietzsche, Friedrich Nietzsche, Richard Wagner, Parsifal, Bayreuth, Allemagne, Paraguay, colonialisme, aryanisme, antisémitisme.